Radio, Francia: Littoral AM autorizzata al DRM

Il CSA francese ha autorizzato la società proprietaria di Littoral AM alla sperimentazione del DRM in AM


da Radio Passioni

Ma porca paletta. Un altro canale in onde medie che se ne va? Il CSA francese ha autorizzato la società proprietaria di Littoral AM alla sperimentazione del DRM in AM. Il sito Web dell’emittente, che per il momento non ha ancora attivato nessun trasmettitore in onde medie e opera solo via Web, è molto interessante ma non precisa alcuna frequenza. La potenza prevista è di 50 kW. Ecco tutta la storia come è appena apparsa su Radio Music:

Le CSA autorise Littoral Média à lancer une expérimentation de radio numérique en Bretagne

Posté le Vendredi 25 janvier 2008 @ 09:44:43

Après sept années de travail, la société bretonne Littoral Média aborde la dernière ligne droite dans la course au déploiement de la radio numérique.

Le lancement de l’expérimentation DRM

La publication sur le site du CSA de l’autorisation, ce jeudi 24 janvier, lance le début de l’expérimentation DRM pour Littoral Média. Dans le début du mois de février, la société va procéder à la mise en service d’un émetteur «Ondes Moyennes» de 10 kw sur le site de Saint Gouéno (22). Cette démonstration, entièrement financée par la société Littoral Média, sera réalisée par les personnels de la radio, avec le concours des sociétés APIC et TransRadio.
Pour Stéphane Hamon «c’est un moyen de valider le matériel et la diffusion DRM à grande échelle». Le président de Littoral Média est d’ailleurs très satisfait à l’idée que ce soit «en Bretagne que l’expérience démarre». Littoral Média devient ainsi la première société privée à réaliser une expérimentation de radio numérique d’une telle envergure en Bretagne.
La construction du centre émetteur de Littoral Média avait commencé le 21 février 2005. Trois années auront été nécessaires à l’équipe de la petite société bretonne pour réaliser l’intégralité des installations. Aujourd’hui, la construction est achevée et le site opérationnel. C’est déjà une première victoire pour Littoral Média qui a beaucoup investi dans ses équipements afin de garder une indépendance totale en matière de diffusion.

Des partenariats forts

Résolument tournée vers l’avenir, la station bretonne a lié des partenariats industriels forts avec ses fournisseurs principaux. Un premier partenariat est conclu avec la société APIC qui a conçu la cabine d’adaptation du pylône. Un autre s’est mis en place avec le leader mondial des émetteurs «DRM», l’Allemand TransRadio.
Littoral Média est également partenaire de l’association pour la radio numérique DR, avec qui elle travaille pour promouvoir la radio numérique en France.
L’expérimentation conduite en ce début d’année par Littoral Média s’inscrit d’ailleurs dans une batterie de tests réalisés par l’association DR depuis plusieurs mois.

Une société tournée vers l’avenir

La société bretonne est pleine d’ambition, comme le précise Frédéric Guyon, directeur technique : «Littoral AM entend, par le développement technologique et les investissements réalisés, devenir un acteur majeur de la diffusion de la radio numérique en DRM dans l’Ouest de la France». De nouveaux investissements sont d’ailleurs prévus à l’issue de l’expérimentation.

A noter : Les auditeurs pourront suivre le déroulement des expérimentations de Littoral Média sur le site : http://www.radionumerique-bretagne.com

Send Mail 2a1 - Radio, Francia: Littoral AM autorizzata al DRM

Non perdere le novità: iscriviti ai canali social di NL su Facebook e Telegram. News in tempo reale

Ricevi gratis la newsletter di NL